Mots Wars

Ecclésiaste 10:12 “Wise words bring approval, but fools are destroyed by their own words.”

Alors que l'Iran se réunit avec les autres nations du monde pour expliquer leurs ambitions nucléaires, la rhétorique se réchauffe et une guerre des mots est déjà en plein essor. Au lieu de la "Guerre des Mondes" ou "World War III" nous allons simplement appeler cela «guerre des mots» ... pour l'instant!

L'ayatollah Ali Akbar Hashemi Rafsandjani Un des mollahs au pouvoir les plus influents de l'Iran a appelé vendredi sur les états musulmans d'utiliser des armes nucléaires contre Israël, les assurant que, si une telle attaque serait annihiler Israël, il leur en coûterait, “dommages uniquement.”

Daniel Carmon, directeur général adjoint du ministère israélien des Affaires étrangères, appelé l'Iran “une menace pour le monde entier,” soulignant que “cette menace nécessite une réponse immédiate.”

«L'administration Obama s'inquiète du fait que Israël pourrait attaquer les installations nucléaires iraniennes cette année, ayant donné Washington peu ou pas d'avertissement,», A déclaré Cliff Kupchan, un ancien fonctionnaire d'État qui s'est spécialisé dans la politique iranienne pendant l'administration Clinton et rentré récemment de réunions avec des responsables israéliens. Il a déclaré qu'Israël «a refusé d'assurer que Washington préavis serait fourni."

"Celui qui dit« plus tard »peut constater que plus tard soit trop tard,"Barak d'Israël dit. Il est passé de l'hébreu à l'anglais pour la dernière phrase: "Plus tard soit trop tard."

guerres de mots ouvriront la voie à deux guerres mondiales et par la suite à la bataille d'Armageddon.

Laisser un commentaire